LA CATHÉDRALE
 SAINT-GERMAIN


 LA CHAPELLE DE
 L'ARCHEVÊCHÉ


 LA CHAPELLE DU
 GRAND SÉMINAIRE


 LE MUSÉE RÉGIONAL
 DE RIMOUSKI


 VERRIÈRES
 ET VITRAUX


 INFOS
 DIOCÈSE


 VOCABLES DES
 PAROISSES


 ADRESSES DES
 PAROISSES


 ANNUAIRE
 DIOCÉSAIN


 WEBMESTRE
 ET CONTACTS


 MOTEUR DE
 RECHERCHE


 INDEX GÉNÉRAL
 DU SITE




Optimisé pour
une résolution de
800 x 600
ou
1024 x 768

AVIS :
La reproduction même partielle d'éléments de ce site, que ce soit des photos ou des textes, et pour quelque fin que ce soit, est strictement interdite sans une autorisation écrite du Diocèse de Rimouski.


Archidiocèse Saint-Germain de Rimouski, Qc, Canada
   LAC-AU-SAUMON  




ÉGLISE SAINT-EDMOND, LAC-AU-SAUMON. Érection civile de la municipalité le 3 août 1905. Premier curé : Alexandre Bouillon (1907-1943). Mission en 1862. Chapelle-école en 1899. Érection canonique le 22 janvier 1907. Registres depuis 1907. Première église en 1907, incendiée le 6 mai 1932. On construit un soubassement, en 1935, qui fait office de lieu de culte jusqu’en 1956. Il sert alors de fondations à l'église actuelle qui est un édifice sans colonne, de style "Dom Belleo", aux lignes gothiques, mesurant 176 pi de long (53.7 m), par 60 pi de large (18.3 m). Architecte : Albert Leclerc de Rimouski. Carillon de trois cloches PACCARD bénies le 1er juillet 1956: FA, SOL dièse et LA dièse (thème initial du Te Deum). Le clocher mesure 132 pi de haut (40.2 m), croix incluse. L'église fut consacrée par Mgr Gilles Ouellet le 25 juillet 1981. Revêtement de pierre taillée en granit rose et clocher cuivré. Façade : nord-est. Fête patronale : 16 novembre.



LES VERRIÈRES.
L'église possède 14 vitraux qui constituent le Chemin de la Croix. Ils sont l'oeuvre d'un artiste français, Max Ingrand, et ont été réalisés à Paris. Ils ont été installés lors de la construction de l'église. Les stations 1 à 7 couvrent le mur du sud et celles de 8 à 14 sont sur le mur du nord. La numérotation progresse de l'avant de la nef (choeur) vers l'arrière pour revenir de l'arrière vers l'avant. Les verrières 7 et 8 sont partiellement cachées par le jubé. Les verrières 3 et 12 sont au fond des deux transepts.

Un quinzième vitrail, au centre du jubé, représente la résurrection du Christ et a été ajouté à l'église en 1985. Sa conception est de Gilles Beaugrand; il a été réalisé par Pierre Villeneuve et Luc Lepage pour Desmarais & Robitaille de Montréal.

Cliquez l'une ou l'autre station pour en voir le vitrail.

- Station 1 : Jésus est condamné à mort.
- Station 2 : Jésus est chargé de sa croix.
- Station 3 : Jésus tombe pour la première fois.
- Station 4 : Jésus rencontre sa mère.
- Station 5 : Symon de Cyrène aide Jésus.
- Station 6 : Véronique essuie le visage de Jésus.
- Station 7 : Jésus tombe pour le deuxième fois.
- Station 8 : Jésus parle aux femmes de Jérusalem.
- Station 9 : Jésus tombe pour la troisième fois.
- Station 10 : Jésus est dépouillé de ses vêtements.
- Station 11 : Jésus est mis en croix.
- Station 12 : Jésus meurt sur la croix.
- Station 13 : Jésus est détaché de la croix.
- Station 14 : Jésus est mis au tombeau.

- La résurrection du Christ au matin de Pâques.


Textes et références :
De notre patrimoine : églises et croix d'églises du diocèse de Rimouski sous la direction
de Rosaire Dionne, 1978.    Revue paroissiale mensuelle Brise du Lac, juillet 1956.
Alexandre Bouillon, Au grand jour ou les évolutions d'une paroisse canadienne, 1926.
Conception, publication et photos en couleur : .
La reproduction même partielle d'éléments de ce site,
que ce soit des photos ou des textes, et pour quelque fin que ce soit,
est strictement interdite sans une autorisation écrite du Diocèse de Rimouski.

© 1999-, Archidiocèse de Rimouski. Tous droits réservés.