10. Mgr Denis Grondin (2015...)


Photographies officielles pour impression :
En habit ecclésiastique : Informations   |   En vêtements liturgiques

Mgr Denis Grondin est né le 23 octobre 1954, à Rimouski. Il est le troisième de sept enfants nés du mariage de Marthe Langlois et de Bernard Grondin. Il a grandi à Québec, dans la paroisse Saint-Yves. Il fait ses études secondaires au Séminaire Saint-François, et au Séminaire Saint-Augustin. Il poursuit ses études collégiales au Petit Séminaire de Québec en Sciences de la santé et complète un premier cycle d’études universitaires (baccalauréat) en médecine.

Après une année de discernement, il entreprend ses études théologiques à l’Université Laval. Il débute un cheminement avec la Communauté du Chemin néocatéchuménal et discerne un appel au sacerdoce. Ici, écoutons-le : « Moi, j’ai résisté longtemps à l’appel et mis du temps à l’identifier clairement. Mais Dieu reste fidèle : il nous interpelle, nous propose un chemin de vie. Un peu selon ma devise épiscopale : Laissez-vous réconcilier avec Dieu. Cette devise, je l’ai reçue dans le cadre d’une journée de solitude à Madonna House en Ontario et elle m’a poursuivi tout au long de mon cheminement. Pour le Seigneur, nos faiblesses, nos distances ne sont jamais un obstacle. Il y a aussi la dimension communautaire : faire communauté en Église, un défi constant mais la source de tant d’enrichissement » (Pastorale Québec, janvier-février 2012). Après une expérience pastorale en milieu scolaire à Sainte-Croix de Lotbinière et au Patro Saint-Vincent de Paul, il entre au Grand Séminaire de Québec. Il est ordonné prêtre le 21 mai 1989 par Monsieur le Cardinal Louis-Albert Vachon. Il exerce son ministère comme vicaire dans diverses régions du Diocèse de Québec. Il a été curé dans la région de Charlevoix dans les paroisses de Notre-Dame-des-Monts, Sacré-Cœur de Jésus de Pointe-au-Pic, de Saint-Aimé-des-Lacs, de Saint Étienne de La Malbaie, de Saint Fidèle, de Saint Firmin de Baie Sainte-Catherine, de Saint-Irénée, de Saint Philippe de Clermont, de Saint-Siméon et de Sainte-Agnès ainsi qu’animateur de pastorale en milieu de la santé jusqu’à son élection comme évêque titulaire de Campli et auxiliaire à Québec par le pape Benoît XVI, le 12 décembre 2011. Il été ordonné évêque par l'archevêque de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix, le 25 février 2012, à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Il est nommé archevêque de Rimouski par le pape François le 4 mai 2015. Son investiture a eu lieu le dimanche 14 juin 2015, à 15h00, en l'église Saint-Robert-Bellarmin de Rimouski.

Courriel :

Symbolisme des emblèmes héraldiques

● L’étoile représente Marie, « celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur! » (Lc 1, 45) et qui nous précède dans la Gloire. Comme au jour de la Pentecôte, elle est aujourd’hui l’ « l’Étoile de l’Évangélisation » (Paul VI, Evangelii nuntiandi, 82).

● Le feu représente l’Esprit-Saint, « don de la promesse et protagoniste de la mission » (Jean-Paul II, Redemptoris missio, 21-30).

● Le parchemin représente les Écritures, Ancien et Nouveau Testaments, qui ont pour centre le mystère pascal du Christ (Lc 24, 27), révélation complète et définitive de l’Amour de Dieu (He 1, 1-2). « À la base de toute spiritualité chrétienne authentique et vivante, se trouve la Parole de Dieu annoncée, écoutée, célébrée et méditée dans l’Église » (Benoît XVI, Verbum Domini, 121)

● L’eau vive représente le baptême et, dans son prolongement, tout l’itinéraire de conversion à travers l’enseignement des apôtres, la prière, les sacrements et la vie fraternelle dans la communauté chrétienne (Ac 2, 41-42). Elle évoque aussi le fleuve Saint-Laurent, porte d’entrée des premiers évangélisateurs en Nouvelle-France, et la ville de Rimouski, lieu d’origine de l’évêque.

● La palme représente le témoignage du chrétien par sa vie et sa parole et la victoire définitive des élus dans la Jérusalem céleste (Ap 7, 9). La palme évoque aussi le martyre de saint Denis, premier évêque de Paris et saint patron de l’évêque.

● Les couleurs mettent en évidence les trois vertus théologales : la Foi (bleu); l’Espérance (vert) et la Charité (rouge).

● La double croix (croix de Lorraine) et quatre rangées de glands marquent le fait qu'il s'agit d'un archevêque.


Informations sur sa nomination, le 4 mai 2015 :

Communiqués de presse : de Rimouski  |  de Québec  |  Message de bienvenue


Inauguration de son ministère pastoral,
le dimanche 14 juin 2015
en l'Église Saint-Robert-Bellarmin de Rimouski :

Album photos de la cérémonie d'investiture  |  Vidéo de la cérémonie d'investiture



RENSEIGNEMENTS DIOCÉSAINS


ÉVÊQUES | RECHERCHER | INDEX | ACCUEIL